Inscrivez-vous à notre newsletter
et recevez en CADEAU l’ebook
« Comment réussir ses rencontres en ligne »

Je m'inscris
Vous êtes ici : Accueil / Rencontre sexe sans tabou / Echangiste / Sexe à plusieurs, ce qu’il faut savoir !

Sexe à plusieurs, ce qu’il faut savoir !

Le sexe à deux c’est bien, voire très bien selon le ou la partenaire, mais le sexe à plusieurs c’est mieux !

Beaucoup de célibataires s’épanouissent de plus en plus dans pluralité sexuelle. Effet de mode ou de génération, les nouvelles pratiques sont de mieux en mieux acceptées.
Le sexe à plusieurs ne se limite pas à la bonne vieille « partouze », désormais, chaque pratique à sa spécificité et son appellation.
Pour devenir le parfait petit « je-sais-tout » du sexe, découvrons ensemble les différentes pratiques du sexe en groupe, de la plus connue à la plus underground.

Qu’appelle-t-on « sexe à plusieurs » ?

Commençons par la base, que signifie le terme « sexe à plusieurs ». Comme son nom l’indique, il s’agit de pratiques sexuelles faisant intervenir plus de deux partenaires, de même sexe ou de sexe différent et, chose importante, les participants ne sont pas forcément actifs…
Le sexe en groupe n’a rien de vraiment nouveau, il a toujours existé mais a longtemps été considéré comme honteux ou déviant et parfois même puni dans certaines sociétés. Pas besoin de chercher très loin pour trouver quelques traces de ces pratiques, souvenez-vous les fameuses orgies romaines si chères aux différents Empereurs.

Les pratiques sexuelles de groupe les plus répandues :

Des plus « softs »

Le Côte-à-côtisme : Pratique moins peu connue mais pourtant très appréciée des couples qui cherchent à pimenter leur vie sexuelle. Il s’agit de faire l’amour à côté d’autres couples, histoire de s’exciter mutuellement mais sans aucun échange physique en dehors du couple. Cette pratique, très soft et qui préserve la fidélité (physique) du couple est souvent utilisée comme une initiation, un premier pas, dans l’univers du sexe en groupe.

Le mélangisme : Seule pratique de sexe à plusieurs sans réelle pénétration. En effet, le mélangisme consiste uniquement à procéder à des baisers, caresses et attouchements avec d’autres personnes que son/sa partenaire officiel (mais qui n’interdit pas sa présence).

Le caudalisme : Cette pratique sexuelle est une forme détournée du voyeurisme. Un des deux partenaires est un observateur « passif » pendant que l’autre fait l’amour avec une tierce personne. Certains s’arrêteront à ce jeu de « voyeurisme », d’autres poursuivront la séance par un triolisme (partie à 3) torride.

Le triolisme : Pratique sexuelle la plus répandue et pratiquée par les couples. C’est un des « remèdes » préférés pour palier à la routine ou pour réaliser un fantasme bisexuel. Le triolisme consiste à faire l’amour à 3 en incluant un partenaire extérieur au couple, homme ou femme.
Les couples n’ont pas le monopole du triolisme, de plus en plus souvent, ce sont trois célibataires qui s’adonnent à cette pratique. Peut être que la mode « sexfriend » y est pour quelque chose.

L’échangisme : C’est sans aucun doute la pratique sexuelle à plusieurs la plus médiatisée et donc la plus connue. Son principe, simple, est d’échanger son partenaire avec d’autres personnes. Plus vraiment underground, cette activité majoritairement réservée aux couples (certains célibataires triés sur le volet y sont parfois admis) existe depuis très longtemps, chacun de nous à déjà entendu parler d’un Club Echangiste, l’un des plus connu étant « Les Chandelles » à Paris. Après un passage à vide à la fin des années 90, les Clubs sont de nouveaux en vogue, avec une clientèle nettement rajeunie.

Au plus « hards »

Le GangBang : Rendu célèbre par les films X et l’industrie du cinéma pornographique, le gangbang est une pratique durant laquelle une femme s’offre à une multitude de partenaires. Les règles du jeu et les pénétrations ou attouchements autorisés sont fixées à l’avance (par la femme ou le compagnon). Souvent le partenaire officiel n’est présent qu’en tant qu’observateur.

Le bukkake : Tout comme le gangbang, le bukkake est un héritage des films pornographiques. Lors d’un bukkake, une femme pratique des fellations à de multiples partenaires et offre son corps (le plus souvent son visage) aux éjaculations. Il est rare que cette pratique soit accompagnée de pénétrations, cette pratique est vraiment centrée sur un « jeu de sperme ». Là aussi, les règles du jeu et souvent un scénario sont établis à l’avance.

Fini les tabous et fausses pudeurs, au 21ème siècle la tendance est au sexe de groupe.
Alors, quelles que soient vos envies et vos fantasmes, parlez-en à votre partenaire, il y a de fortes chances que lui ou elle soit prêt à tenter de nouvelles expériences.

Auteur : Lucie Backmann

Poster un commentaire

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une astérisque *

*

*

*
ans

*


*

CommentLuv badge
Scroll To Top
xFermer

Inscrivez-vous à notre newsletter
et recevez en CADEAU l’ebook
« Comment réussir ses rencontres en ligne »